C’est la Rossignol du Wassoulou, Nabintou Diakité, qui représentera le Mali à la 10e édition du Festival mondial des musiques de femmes (FMMF). Cette 10e édition  est virtuelle comme beaucoup de festivals du monde cette année à cause de la pandémie du coronavirus.

En effet, avec les restrictions de voyage liées à la crise sanitaire mondiale de la Covid-19, le FMMF qui se tient habituellement en physique à Montréal (Canada), a opté pour une version 100% digitale cette saison. Mais l’événement ne s’annonce pas moins magique, avec une programmation séduisante, qui réunit des créatrices de toute l’Afrique et des autres continents.

Au total, 20 musiciennes représentant 16 pays différents se produiront durant les 2 jours du show, avec entre autres invitées, en plus de Nabintou, Veeby (Cameroun/Canada), Vivi Makado (Côte d’Ivoire), Barbara Kanam (RDC), Ife (Nigeria), Myrma (Sénégal), Sira Condé (Guinée-Conakry), Maria de Barros (Cap-Vert) ou encore Mariaa Siga (Sénégal).

L’événement sera diffusé sur la page Facebook et la chaîné YouTube de Charly Maiwan Moaku Matia.

Cette 10e édition du FMMF est organisé en partenariat avec plusieurs compagnies parmi lesquelles Music in Africa, Visa For Music, Escale Bantoo, le Festival afropolitain Nomade ou encore le Marché du spectacle d’Abidjan (MASA/Côte d’Ivoire).

Prévu du 26 et 27 septembre 2020, Maiwan Productions et Afromondo (les deux structures organisatrices) s’attellent pour deux grands shows au féminin.

Bonne chance à Nabintou qui fait un remarquable retour dans le showbiz ces derniers mois.

Alphaly

Source: Le Matin
MaliwebCultureMusiquePeople
C’est la Rossignol du Wassoulou, Nabintou Diakité, qui représentera le Mali à la 10e édition du Festival mondial des musiques de femmes (FMMF). Cette 10e édition  est virtuelle comme beaucoup de festivals du monde cette année à cause de la pandémie du coronavirus. En effet, avec les restrictions de voyage liées...