Nous avons appris que la force Barkhane vient de libérer le grand bandit d’Ansongo, M. Oubbel, ancien berger de Bazi Gourma et qui est de la tribu Peulh Hassan Talatu de Léléhoye. Il a été capturé par la force Barkhane courant janvier 2020.

 

Le groupe de Oubbel partait faire des attaques jusqu’au Burkina Faso. C’est un groupe composé de Peulhs du Mali, du Burkina, du Niger, du Tchad et d’autres pas comme le Nigéria. Ce groupe avait même pris part à la bataille d’Arbinda, le 24 décembre 2019, où 35 civils ont été tués. Le fief de Oubbel est Soudou Haïra. La force Barkhane a déposé Oubbel en hélicoptère près d’une colline de Bazi Gourma à 7 km de son campement.

La vérité est que la force française Barkhane ne fera pas la paix au Mali. A Gossi, les terroristes attaquent les gens alors que les militaires français pullulent dans cette localité. Nous avons appris que les terroristes ont plusieurs check points dans cette zone où il y a une coalition de bandits originaires du Mali, du Burkina Faso et du Niger qui opère. Ils ont décimé presque tout le cheptel bovin aux yeux et à la barbe de ceux qui sont chargés de notre sécurité.
C’est l’armée malienne qui peut faire notre travail. En 1963- 64, le président Modibo Keïta a mis notre armée nationale en mission commandée : « Mettez fin à la rébellion et demandez au gouvernement du Mali les moyens nécessaires ».
Brin COULIBALY

Source : L’inter de Bamako

MaliwebNord-Mali
Nous avons appris que la force Barkhane vient de libérer le grand bandit d’Ansongo, M. Oubbel, ancien berger de Bazi Gourma et qui est de la tribu Peulh Hassan Talatu de Léléhoye. Il a été capturé par la force Barkhane courant janvier 2020.   Le groupe de Oubbel partait faire des...