Suite à l’assassinat du chef d’état-major du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) progouvernemental, les membres du mouvement sont dans la logique de venger la mort de leur chef. Plusieurs colonnes de véhicules lourdement armés ont quitté tardivement la ville de Gao dans la nuit de dimanche à lundi 10 février 2020, destination Ansongo pour traquer les auteurs.

Au moment où l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale prend une tournure positive avec l’arrivée imminente de l’armée malienne dans la ville de Kidal, un autre fait inopiné vient de porter un coup de canif au processus.

Le général Yoro Ould Daha Al-Mehri, chef d’état-major du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), qui se battait pour l’unité du pays, a été sauvagement assassiné le dimanche 9 février 2020 par des individus non identifiés dans la localité de Tamkoukat entre Gao et Ansongo.

Cet assassinat a été condamné par les groupes armés dans le Nord du Mali à savoir la Plateforme des mouvements du 14 juin d’Alger et la Coordination des mouvements armés (CMA). Si l’option d’un règlement de compte entre les groupes armés n’est pas à écarter, il est fort possible que ces assassinats ciblés soient la signature des terroristes.

Malheureusement, l’acte intervient au moment où l’armée malienne s’apprête à faire son entrée dans la ville de Kidal. Une étape importante dans le processus de l’application de l’accord. L’incident a eu raison du redéploiement de l’armée reconstituée qui a été reporté à une date ultérieure.

Selon les sources locales, les membres du MAA ne comptent pas rester indifférents face à cette situation. Ils veulent venger leur mentor. Plusieurs colonnes de véhicules lourdement armées ont quitté la ville de Gao dans la nuit de dimanche à lundi 10 février 2020 pour se diriger vers Ansongo. L’objectif est clair : démasquer les auteurs et les punir.

Ces mouvements vont sûrement violer les dispositions souhaitées par le CSA récemment dans plusieurs zones, notamment l’interdiction de mouvement avec des armes lourdes. Lire la suite sur aumali…

  1. Doumbia

Source: l’indicateur du renouveau

MaliwebNord-Mali
Suite à l’assassinat du chef d’état-major du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) progouvernemental, les membres du mouvement sont dans la logique de venger la mort de leur chef. Plusieurs colonnes de véhicules lourdement armés ont quitté tardivement la ville de Gao dans la nuit de dimanche à lundi 10...