soldat serval militaire malien nord mali

Après l’affrontement, la semaine dernière, dans la localité de Menaka entre les forces armées maliennes et certains combattants du MNLA, ce groupe armé a renoué avec sa pratique favorite : la désinformation en faisant croire que c’est » l’armée malienne qui l’a attaqué en premier lieu et qu’il n’a riposté que par légitime défense « .

Le lundi dernier, s’exprimant au micro de RFI, en marge du centenaire de la fin de la première guerre mondiale autrement appelée la grande guerre, le commandant de la force Serval au Mali,  Marc Foucault a coupé court aux allégations du MNLA.

A la question de la radio mondiale de  savoir qui a tiré en premier lieu lors de cette attaque,   l’officier français a été formel :  » C’est l’armée malienne qui  a été prise à partie  » Voila qui est clair

 

Protestation contre la présence des députés rebelles à l’Assemblée nationale

L’Association Appel  du Mali a dénoncé hier, au cours d’une rencontre avec des hommes de médias, la présence des responsables du MNLA et du HCUA sur les listes RPM aux prochaines législatives. Pour le premier responsable de ce mouvement, Adama T. Coulibaly, le parti des tisserands, pour l’honneur du Mali, ne devrait pas accepter que des gens qui ont la main maculée du sang de nos militaires, qui ont contribué à l’occupation et à la livraison des trois régions du nord Mali aux narco-jihadistes soient aussi vite réhabilités sans passer par la justice.

 

C’est pourquoi Appel du Mali projette, une fois ces ex-rebelles réélus à l’Assemblée nationale, d’organiser des actions de protestation sans pour autant préciser lesquelles. Histoire de leur rappeler que leur place  ne se trouve pas à Bagadadji mais plutôt à  la Cour pénale internationale pour les crimes et exactions qu’ils ont commis au nord du Mali.

 

 

Source: L’Indépendant

abdoulaye ouattaraNord-Mali
Après l’affrontement, la semaine dernière, dans la localité de Menaka entre les forces armées maliennes et certains combattants du MNLA, ce groupe armé a renoué avec sa pratique favorite : la désinformation en faisant croire que c’est » l’armée malienne qui l’a attaqué en premier lieu et qu’il n’a...