La situation à Badiangara est très confuse suite à la publication par la presse du compte rendu n0287/CP-Bgara du commissaire de police de Badiangara Mody Diakité sur la situation sécuritaire de la ville du 20 juin 2019, faisant état de la situation des départs des personnalités de la ville sur des menaces de la milice Dan Amassagou.

Ce vendredi 21 juin 2019, selon des sources concordantes, le commissaire de police du commissariat de ladite localité ainsi que son personnel auraient reçu plusieurs menaces de mort anonymes et un ultimatum de 10 jours pour quitter la ville.

Plusieurs miliciens dogon les accuseraient d’espionnage afin de les discréditer devant l’opinion nationale et internationale. Très inquiets des menaces proférées, deux policiers ont renvoyé leurs familles ce matin vers l’Aube pour Bamako.

Les forces de l’ordre ne devraient être aucune manière être prises à partie, car leurs missions sont bien de rendre compte en alertant si nécessaire la hiérarchie. Comme le disait le chef de l’Etat, il ne faudrait pas céder à la vengeance ou à l’amalgame.

Selon nos sources, le Directeur régional de la police nationale de Mopti et le chef de cabinet du Gouvernorat accuseraient les autorités, notamment l’administration Territoriale et d’autres de leurs collègues d’être à la source de la divulgation de l’information dans la presse au Mali.

Toujours selon nos informations, plusieurs personnalités, citées dans le compte rendu de la police, auraient appelé le commissaire Diakité pour lui faire part de leur mécontentement.
Il est évident que la sécurité n’est pas garantie à tous les niveaux, d’où les accusations contre le commissaire qualifié de passif dans la sécurisation des personnes et des biens. C’est pour cette raison, affirmeraient certaines de ces personnalités, qu’ils ont quitté la ville pour se mettre en sécurité.

À Bamako aussi bien que sur place, les compatriotes devraient se réserver d’attiser les flammes d’une situation réelle et confuse. Mais la hiérarchie saura apprécier et prendre la mesure de la situation afin d’apaiser la ville.

Source: Page Facebook le Figaro du Mali
MaliwebNord-Mali
La situation à Badiangara est très confuse suite à la publication par la presse du compte rendu n0287/CP-Bgara du commissaire de police de Badiangara Mody Diakité sur la situation sécuritaire de la ville du 20 juin 2019, faisant état de la situation des départs des personnalités de la ville...