Le campa militaire de Bamba, dans la région de Gao, a été la cible d’une attaque terroriste menée ce lundi matin 6 avril. Selon plusieurs sources, elle a provoqué au moins une vingtaine de morts et 4 blessés du côté de l’armée malienne. Dans un communiqué publié ce week-end, le gouvernement annonce également que d’autres attaques similaires ont fait plus de 30 morts et de nombreux blessés dans le Centre du pays au cours de diverses attaques.

L’armée malienne confirme l’attaque, mais ne donne pas de bilan. L’attaque s’est déroulée tôt ce lundi matin (6 avril 2020) aux environs de 5 heures. Selon des sources militaires a été perpétrée « par des individus lourdement armés ». « Les combats ont duré plusieurs heures entre les assaillants et les militaires. Les moyens de riposte n’étant pas à la hauteur de l’attaque, les militaires ont du se replier sur certaines localités, dans la même région », nous rapportent des témoins joints sur place. Avant d’ajouter que « d’importants dégâts matériels ont été enregistrés et une partie du camp complètement détruite ».

Selon l’armée malienne, « des renforts ont été dépêchés » sur place, et « le poste est tenu par les FAMAs »

Cette attaque intervient alors que ce week-end le gouvernement a déploré plusieurs autres attaques terroristes ayant visé le Centre du Mali, au mois de mars dernier. Selon le communiqué, ces attaques qui ont fait plus de 30 morts ont été perpétrées contre les hameaux de LériTéri , Tolé ainsi que les villages de Ouro-SayeGouariKourou-Kanda, et Mandé-Kanda, tous dans les cercles de Bandiagara et Bankass.

Rappelons que ces attaques ont provoqué le déplacement de plusieurs habitants vers d’autres localités de la zone. Ils vivent, selon des témoignages, dans des « conditions précaires » mais aussi dans « la peur de la pandémie du Covid-19 ».

« Un calme précaire est revenu dans la commune de Bamba après cette attaque », rapportent certaines sources jointes sur place. Toutefois les habitants déplorent « un retard accusé dans l’arrivée des renforts ». Toutefois, elles affirment que quelques éléments de l’armée sont arrivés dans la ville, dans l’après midi.

 

Source: studiotamani

MaliwebNord-Mali
Le campa militaire de Bamba, dans la région de Gao, a été la cible d’une attaque terroriste menée ce lundi matin 6 avril. Selon plusieurs sources, elle a provoqué au moins une vingtaine de morts et 4 blessés du côté de l’armée malienne. Dans un communiqué publié ce week-end,...