A Bourem, en prélude à la saison hivernale, le Maire de la commune urbaine a décrété le 4 Août dernier l’interdiction de toutes les activités récréatives (concerts, balanis, tacamba etc…). La mesure va se poursuivre jusqu’au 15 Septembre 2020. Une décision qui fait grincer des dents du côté des femmes et des jeunes.

Source : STUDIO TAMANI 

MaliwebNord-Mali
  A Bourem, en prélude à la saison hivernale, le Maire de la commune urbaine a décrété le 4 Août dernier l'interdiction de toutes les activités récréatives (concerts, balanis, tacamba etc...). La mesure va se poursuivre jusqu'au 15 Septembre 2020. Une décision qui fait grincer des dents du côté des...