Le mardi dernier, une rencontre inter-communautaire a pris fin à Kemacina. Celle-ci a regroupé de nombreux chefs de villages en majorité d’ethnies peulh, bambara et des dozo. Organisée par le centre pour le dialogue humanitaire, cette session devrait permettre  d’identifier les types de conflits, les zones concernées, afin de proposer une solution. Elle devrait également permettre d’identifier les personnes ressources pour une meilleure résolution des conflits intercommunautaires dans ladite localité

DIRE : Trois élèves de l’IFM périssent dans un accident de pirogue

Le lundi dernier, sept élèves de l’Institut de formation des maitres (IFM) de Diré ont disparu après que la pirogue à bord de laquelle ils se trouvaient  a chaviré. Après la nouvelle de leur disparition, des équipes se sont mises à leur recherche. Elles découvriront que trois d’entre eux ont péri. Selon les sources locales, les corps des victimes ont été repêchés tard dans la nuit.

DOUENTZA : Un chauffeur de bus  et son apprenti enlevés

Au début de cette semaine, vers le petit soir, un chauffeur de bus de transport public et son apprenti ont été enlevés à Douentza dans la région de Mopti. Les faits se sont déroulés entre Douentza et Dianwely. Selon les témoins, « Leurs ravisseurs sont arrivés à moto et repartis avec les deux personnes, abandonnant le véhicule et les passages au bord de la route » selon des  sources locales.

 

Front politique : Le  FSD, une énième tentative infortune de l’opposition contre IBK ?

 

Après l’éclatement de « An té A Bana’’, l’essoufflement de la ‘’Coalition pour l’alternance et le changement’’ ; l’épuisement de la plateforme ‘’ Ensemble restaurons l’Espoir’’ et plus récemment, la lassitude des marchent de samedi, l’opposition de Soumi champion jette désormais son dévolu sur le Front pour la sauvegarde de la démocratie pour, racontent-ils ’’sauvegarder la démocratie contre les dérives du régime d’IBK’’.

Le lancement du regroupement a eu lieu le samedi dernier au QG du chef de file de l’opposition, le président de l’URD, en présence de quelques centaines de personnes. Hormis l’honorable Cissé, ce nouveau front politique est formé exclusivement de candidats n’ayant pas obtenu plus de 2% de suffrages lors du 1er tour de  la présidentielle passée. Ce que nous amène à nous interroger si cette énième tentative de déstabilisation du président élu durera plus que ces prédécesseurs.

22 Septembre

MaliwebNord-Mali
Le mardi dernier, une rencontre inter-communautaire a pris fin à Kemacina. Celle-ci a regroupé de nombreux chefs de villages en majorité d’ethnies peulh, bambara et des dozo. Organisée par le centre pour le dialogue humanitaire, cette session devrait permettre  d’identifier les types de conflits, les zones concernées, afin de...