JUGÉES AUTEURES OU COMPLICES DE L’ACTE, DES PERSONNES DE PEAU BLANCHE BATTUES A SANG

 

La  journée d’hier jeudi, 11 Avril 2019,  a été marquée à Goundam  par une manifestation violente des populations   contre les attaques terroristes.  La population s’en est prise  aux tamasheks   blancs  ainsi qu’à leurs biens pour venger  la mort du  jeune Alpha Touré, conducteur d’un véhicule de transport en commun. Ce dernier  aurait été  assassiné par des hommes de peau blanche  armés de kalachnikov qui aurait tenté d’arrêter de force  son véhicule et ses 14 passagers. 

Des faits, l’on indique, que  le défunt  Alpha Touré  a pris le départ avant-hier mercredi à l’auto-gare de Mopti en  direction de Tombouctou. Arrivé à Tonka, il y a passé la nuit compte-tenu  du fait que les véhicules  ne circulent plus dans le secteur   à partir de 18 heures. Le lendemain matin, c’est-à-dire, hier jeudi, il a repris la route pour se rendre à destination.

Après avoir dépassé le village d’Acharane, nos sources rapportent   que les bandits armés, ou terroristes pour certains, auraient  signalé  le  conducteur Alpha  de s’arrêter. Toute chose qu’il aurait refusée et qui aurait conduit à sa mort. En effet, les bandits armés auraient  criblé son véhicule   de balles faisant d’autres blessés parmi les passagers. Après l’annonce de la mort du jeune chauffeur  Alpha  Touré  qui a été admis à l’hôpital de Goundam pour des soins, les populations se sont déchainées. L’amalgame fut ainsi créé. Toutes les personnes de peau blanche étaient  considérées comme ennemie. C’est dans ce cadre que certains ont été battus et d’autres ont perdu leurs biens.  Fort heureusement, (….)

Article entier disponible dans la parution du Vendredi 12 Avril 2019

PAR MAHAMANE TOURE

 NOUVEL HORIZON

MaliwebNord-MaliSociété
JUGÉES AUTEURES OU COMPLICES DE L’ACTE, DES PERSONNES DE PEAU BLANCHE BATTUES A SANG   La  journée d’hier jeudi, 11 Avril 2019,  a été marquée à Goundam  par une manifestation violente des populations   contre les attaques terroristes.  La population s’en est prise  aux tamasheks   blancs  ainsi qu’à leurs biens pour venger ...