Après les régions du Sud et du Centre, les Associations pour le Mali (APM) viennent d’entamer une tournée d’implantation de ses cellules dans les régions du Nord de notre pays. Ainsi, le week-end dernier, une mission de cette organisation s’est rendue dans la Cité des 333 Saints. À Tombouctou, la délégation conduite par Silvestre Kamissoko, a procédé au lancement des activités de l’organisation couplé à une conférence-débats portant sur l’engagement de la société civile dans la promotion de la bonne gouvernance dans la Cité des 333 saints (Tombouctou) en présence des autorités administratives et locales.

Cette cérémonie, qui a regroupé les organisations de la société civile de la région, a été une occasion de mettre l’accent sur la justice sociale et les problèmes fonciers après la présentation des objectifs des APM.

ville vue tombouctou cite 333 saints

Dans son mot de bienvenue, le maire de la ville, le Pr. Aboubacrine Cissé, a indiqué que cette rencontre s’inscrivait dans le cadre de la présentation des APM et du lancement de ses activités sur l’ensemble de la région. Pour ce faire, il a invité les populations de la Cité des 333 saints à soutenir et à accompagner les actions des APM, qui de son avis, œuvrent dans le cadre de la cohésion sociale, du vivre-ensemble, de l’entraide et de la justice sociale. Un objectif qui, de son avis, cadre bien avec la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

À la suite du maire, le coordinateur local des APM, Hama Touré, a présenté les APM comme une organisation communautaire de vision citoyenne, de soutien au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, à son gouvernement et aux actions du ministre Mohamed Ali Bathily.

À l’entame de ses propos, l’administrateur général des APM, Silvestre Kamissoko, qui conduisait la délégation nationale, a tenu à remercier les uns et les autres pour leur déplacement en ce jour non ouvrable afin de participer au lancement des APM dans la ville mystérieuse.

Dans son intervention, il a rappelé les circonstances de la création des APM avant d’insister sur sa vision de la gouvernance et de la gestion du pays.

Selon lui, les APM sont une organisation faitière apolitique de soutien aux actions du président de la République et son gouvernement. Dotées d’une vision citoyenne de l’avenir des Maliennes et des Maliens, les APM, selon l’administrateur général, constituent un espace de rencontres, d’échanges ; un outil de coordination des activités de soutien à la vision et à l’action du président IBK. C’est un cadre de mobilisation en vue de l’atteinte des objectifs communs pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens.

De ce fait, elles ambitionnent de contribuer à l’émergence d’une société civile responsable et républicaine, notamment dans le cadre des affaires foncières et toute autre question de justice sociale.

Constituées d’associations et de personnalités de la société, créée à la veille des élections présidentielles de 2013, les APM entendent, selon M. Kamissoko, promouvoir une gouvernance saine.

À la suite de cette cérémonie, l’administrateur général des APM, Silvestre Kamissoko, a animé une conférence-débats sur les objectifs des APM ainsi que l’engagement de la société civile dans la promotion de la bonne gouvernance.

Cette visite de Tombouctou marque le début d’un processus visant l’implantation des structures APM dans les régions du Nord de notre pays.

La rédaction

MaliwebNord-Mali
Après les régions du Sud et du Centre, les Associations pour le Mali (APM) viennent d’entamer une tournée d’implantation de ses cellules dans les régions du Nord de notre pays. Ainsi, le week-end dernier, une mission de cette organisation s’est rendue dans la Cité des 333 Saints. À Tombouctou,...