Un compromis entre la CMA et la Plate-forme pour l’application de l’accord de cessez-le-feu du 20 septembre dernier. Les deux mouvements sont parvenus aujourd’hui à un document d’accord à Annefis à l’issue de plusieurs jours de discussions. Ils ont convenu de la mise en place de 4 commissions chargées de la sécurité, de la justice, de la politique et de la réconciliation. A la fin de la rencontre, un document de consensus a été signé entre les différentes parties.
rebelle touareg mnla bandit armee hcua cma maa azawad réunion conference kidal nord mali
Au cours de cette rencontre, les deux mouvements armés ont renouvelé la cessation des hostilités. Ils ont également décidé de la mise en place d’une commission spéciale chargée de la justice et de la sécurité. Elle sera composée de cinq cadis, dirigée par Cheick Hamadi Ould Mohamed Lamine. La commission va recevoir et traiter tous les contentieux dont elle sera saisie.
L’autre décision prise de la rencontre d’Annefis, c’est le redéploiement des troupes de la plateforme dans la localité de Takalot.
Fahad Ag Almamoud secrétaire général du Gatia salue les conclusions de la rencontre.
Pour l’application du cessez-le-feu, le sort des prisonniers a été aussi abordé à la rencontre d’Annefis.
Fahd Ag Almahmoud…
Accusation de l’Onu
Ce consensus trouvé entre les différentes parties intervient après le rapport du Secrétaire général de l’Onu sur le Mali. Le diplomate onusien avait constaté « le manque de progrès » dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation. Antonio Guturess s’est dit « profondément préoccupé » par les développements récents dans le pays, notamment la reprise de violents affrontements entre les groupes armés signataires.
Pour plusieurs observateurs, le consensus trouvé à Annefis constitue « un espoir ». Car il intervient au moment où le gouverneur s’est installé à Kidal depuis le mois dernier.
 Source: studiotamani

MaliwebMali actuMalijetmaliwebNord-Mali
Un compromis entre la CMA et la Plate-forme pour l’application de l’accord de cessez-le-feu du 20 septembre dernier. Les deux mouvements sont parvenus aujourd’hui à un document d’accord à Annefis à l’issue de plusieurs jours de discussions. Ils ont convenu de la mise en place de 4 commissions chargées...