Les bases de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) du cercle de Goundam, ses cadres et tous ses militants dénoncent avec la dernière rigueur cette tentative d’exclusion et de mépris démesuré à l’endroit de leurs braves populations. Ce projet de loi portant création des collectivités territoriales en République du Mali a été un tsunami et a sérieusement affecté la foi des goundamiens et leur espoir en une application juste et inclusive de l’ APR.

Le projet de la création de la region des lacs (Goundam) est symbole de paix durable, du vivre ensemble et d’une réconciliation sincère. C’est aussi un projet viable sur tous les plans et le seul qui fait l’unanimité des populations de toutes les etnies de la zone avec une pétition signée par tous les notables, élus et autorités traditionnelles toutes communautés confondues. Il fut également à plusieurs reprises la 1ère résolution de toutes les rencontres intercommunautaires depuis 2015 (Razelma, Gargando, Zouera, Goundam, Araten…) et bénéficie du soutien de nos réfugiés de Mberra.

Les auteurs de cette tentative ignorent l’histoire de Goundam et donc du Mali aussi.
Le cercle de Goundam fut l’un des plus anciens et a positivement marqué l’histoire du pays avant, pendant et après la colonisation. Il regorge d’un potentiel humain considerable et rempli tous les critères requis pour s’ériger en région. C’est aussi la volonté manifeste de ses populations et un mérite si l’accord est pour tous. La non représentativité des populations nomades du cercle de Goundam à l’Assemblée Nationale et dans les différentes institutions s’explique par le manque de circonscriptions dans leur zone. Un des points les plus importants de l’accord est specialement dédié à trouver une solution pour ce déséquilibre à travers un nouveau découpage. Notre espoir d’être inclus dans cet accord et de participer digniment à la gestion de notre terroir repose essentiellement sur ce nouveau découpage.

Notre suprise fût grande avec la découverte de ce projet qui n’est basé sur aucune logique, consacre notre exclusion et de surcroit nous décapite pour nous annexer à d’autres créations avec lesquelles nous ne partageons aucune réalité. Et tout cela sans la moindre consultation. Nous informons les initiateurs de ce scénario que nous avons opter pour la paix dans la dignité et nous n’accepterons aucune humiliation de ce genre.

Nous demandons aux premiers responsables de la CMA, aux plus hautes autorités du Mali et aux différents acteurs du processus de paix de regarder les choses en face et de trouver une issue à cette situation injuste et frustrante, en diligentant la création de la region des Lacs pour promouvoir une paix durable.

Goundam, le 09 Octobre
Cmdt. Mohamed Ali Ag Med Acheikh

Porte parole

Tel: 82 14 16 83

Source: Bamada.net

MaliwebCommuniqué de presseNord-Mali
Les bases de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) du cercle de Goundam, ses cadres et tous ses militants dénoncent avec la dernière rigueur cette tentative d'exclusion et de mépris démesuré à l'endroit de leurs braves populations. Ce projet de loi portant création des collectivités territoriales en République...