Du 9 au 12 octobre 2019 a eu lieu dans la salle Mahamane Santara, la restitution du compte administratif 2018 de la Commune urbaine de Djenné. Cet exercice s’est tenu avec l’appui financier de l’USAID, du Programme d’appui à la gouvernance locale Mali-SNGP en collaboration avec ADR-Mopti.

L’objectif général de cette restitution était d’informer les citoyens sur l’état d’exécution des budgets 2018 des collectivités. Les différents points développés durant cette restitution sont, entre autres, le bilan des investissements 2018 et l’état des ressources financières, le bilan des dépenses de fonctionnement 2018  par secteur de compétences transférées, les difficultés rencontrées dans la mobilisation des ressources financières, le point des initiatives spécifiques prises dans le cadre de l’amélioration des recettes et la gestion des fonds publics. Les échanges ont également porté sur les actions de développement menées par la collectivité au titre de l’exercice 2019 et les propositions des populations pour l’amélioration des ressources financières des collectivités territoriales.
Ont pris part à cette restitution, les autorités communales, les services techniques, les organisations de la société civiles, les ONG partenaires ainsi que les populations de la Communes urbaines de Djenné. Le processus de restitution s’est déroulé en trois phases. La première phase a porté sur la réunion préparatoire qui a permis à la commission technique de passer en revue le travail de l’ équipe technique de la mairie. L’équipe a procédé à la comparaison des documents comptables de l’ensemble des recettes et de dépenses de fonctionnement et d’investissement se trouvant dans le compte administratif 2018. Elle s’est ensuite appesantie sur les différents services rendus à la populations dans le domaine de l’état civil et des projets de développement ainsi que l’accès aux services sociaux de base, à savoir l’eau, la santé, l’ éducation, l’agriculture et l’hydraulique.

Il a été constaté à travers les PV de réception que l’État a réalisé une nouvelle gare routière avec les magasins au profit de la Commune urbaine de Djenné ainsi que la réalisation d’un pont à Bamana avec le financement de la Fondation Agakhan . La vérification a porté sur le fonctionnement des organes de la mairie.Il ressort qu’à Djenné, la mairie travaille 5 jours sur 7 avec l’ouverture des bureaux de 7 h 30 mn  à 16h 30 mn. Le jour des audiences du conseil communal est fixé au mercredi et celui du maire, le jeudi. Aux termes des travaux de la réunion préparatoire, il a été constaté par les participants que la mairie a rencontré des difficultés pour la mobilisation des ressources (impôts et taxes) due à la crise sécuritaire qui a fortement perturbé les activités économiques.
Quant à la deuxième phase de la rencontre, elle a été axée sur l’atelier d’analyse qui a enregistré la participation d’associations des femmes, des jeunes, des ONG, des syndicats des transporteurs, des organisations paysannes, des autorités villageoises, des élus communaux, des services déconcentrés de l’État ainsi que des structures d’appui, dont l’équipe SNGP et l’ADR. Au cours des travaux, le compte administratif a été lu et commenté par les régisseurs en langue locale, suivi des débats qui ont porté sur les difficultés des recouvrements des taxes et impôts dont la majeure partie était liée au tourisme qui constituait une manne financière de 18 million de Fcfa par an pour la commune.

La gestion de l’eau confiée à la SOMAGEP par l’État qui constitue un manque à gagner pour la Commune , la subvention accordée à l’ASACO de Djénerie et Soala, la méconnaissance de l’importance de certains actes civils par les citoyens (acte de naissance, le certificat de décès…) constituent également des difficultés qui ont été souvelées. Outre ces préoccupations, s’ajoute également la mesure sécuritaire interdisant la circulation des motos qui a été un handicap majeur dans le recouvrement des taxes (vignettes) ainsi que le départ de certains ONG. Des propositions et contributions ont été faites pour améliorer le recouvrement à travers une sensibilisation accrue de la population. Malgré cette situation difficile, la Commune de Djenné a pu tenir le cap. Le salaire des agents de la mairie a été entièrement payé. Actuellement, le recouvrement de l’impôt et des taxes a connu une augmentation vu l’accalmie sécuritaire. Enfin, c’est le débat public qui a constitué la dernière étape de cette processus de restitution. Il a regroupé toutes les sensibilités de la population communale .

Aboubacar TERA
Amap-Djenné

L’Essor

MaliwebNord-MaliSociété
Du 9 au 12 octobre 2019 a eu lieu dans la salle Mahamane Santara, la restitution du compte administratif 2018 de la Commune urbaine de Djenné. Cet exercice s’est tenu avec l’appui financier de l’USAID, du Programme d’appui à la gouvernance locale Mali-SNGP en collaboration avec ADR-Mopti. L’objectif général de...