Cet appui vise à renforcer la résilience des éleveurs et agro éleveurs des zones identifiées et à leur apporter une aide pour la période de soudure

Dans le cadre du Programme présidentiel d’urgences sociales, la distribution gratuite d’aliment bétail en faveur des communautés d’éleveurs vulnérables a été reconduite cette année. Elle porte sur 700 tonnes, dont 550 tonnes pour la Région de Mopti et 150 tonnes pour celle de Tombouctou.
La ministre de l’Élevage et de la Pêche, Dr Kané Rokia Maguiraga, a présidé vendredi dernier, à Mopti, la cérémonie de lancement des opérations de distribution gratuite de l’aliment bétail dans les Régions de Mopti et Tombouctou.
C’était à la faveur d’une cérémonie modeste, coronavirus oblige, tenue à Sevaré en présence du gouverneur de la Région de Mopti, le général Abdoulaye Cissé, du président de la Fédération bétail viande de la Région de Mopti, Hamsala Bocoum et des élus des collectivités bénéficiaires.
Le général Abdoulaye Cissé, gouverneur de la Région de Mopti, a souligné l’impact de cette opération, qui, selon lui, permettra aux éleveurs de croire à l’existence de l’État et de ramener la paix, la stabilité et la cohésion sociale. Les efforts en cours, déployés depuis un certain temps par le gouvernement et ses partenaires donnent du sens aujourd’hui au développement du sous-secteur de l’élevage soumis à des contraintes majeures. Malgré la bonne pluviométrie enregistrée au cours de cette campagne agricole, certaines zones de parcours, jadis aires de transhumance, demeurent d’accès difficile pour cause d’insécurité pour l’éleveur et son troupeau, a-t-il expliqué.

Au nom des bénéficiaires, le maire de Djenné, Amadou Tahirou Bah a remercié et félicité le gouvernement et ses partenaires pour cette initiative en faveur des éleveurs en cette période où les pâturages sont totalement dénudés. La ministre de l’Élevage et de la Pêche a rappelé que le gouvernement dans le souci de prévenir à temps les risques d’alimentation du bétail a obtenu l’appui de l’UEMOA pour soutenir les éleveurs des zones en situation de vulnérabilité. Elle a aussi souligné que cette opération, qui s’inscrit dans le cadre du Programme présidentiel d’urgences sociales, est le témoignage de l’intérêt du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta à l’endroit des communautés pastorales durement affectées par les crises et catastrophes naturelles. Elle entre aussi dans le cadre des réponses aux promesses tenues par le Premier ministre Dr Boubou Cissé d’apporter un appui conséquent en aliment bétail aux éleveurs des Régions de Mopti et Tombouctou, a-t-elle indiqué.
Selon la ministre, dans la Région de Mopti, 14 communes vont bénéficier de cette distribution gratuite qui porte sur 550 tonnes. Il s’agit des Communes de Bandiagara et Koubewel Koundia dans le Cercle de Bandiagara, Djenné, Fakala à Djenné, Bankass et Kani Bonzon à Bankass. Dans le Cercle Koro, Bamba et Koro sont concernées avec Fatoma et Sio dans le Cercle de Mopti. Dans le Delta central, les Communes de Tenenkou et Diafarabé /Cercle de Tenenkou et la Commune de Youwarou sont aussi retenues. Dans le Haïré, la commune urbaine de Douentza bénéficiera également de la donation.
Dans la Région de Tombouctou, il sera distribué 150 tonnes dans les Communes de Lafia, Bintagoungou, Gourma Rharous, Banikane, Soumpi et Léré.
Cet appui vise à renforcer la résilience des éleveurs et agro éleveurs des zones identifiées et à leur apporter une aide pour la période de soudure, a souligné Mme la ministre avant de leur demander de s’approprier les programmes de diffusion des cultures fourragères en cours au niveau des services déconcentrés du ministère de l’Élevage et de la Pêche. Dr Kané Rokia Maguiraga a visité les services relevant de son département.

Dramane
COULIBALY
Amap-Mopti

MaliwebNord-Mali
Cet appui vise à renforcer la résilience des éleveurs et agro éleveurs des zones identifiées et à leur apporter une aide pour la période de soudure Dans le cadre du Programme présidentiel d’urgences sociales, la distribution gratuite d’aliment bétail en faveur des communautés d’éleveurs vulnérables a été reconduite cette année....