terroriste etat islamique aqmi mujao lapidé pierre

Personne n’ose parler fort entre Aguelok et Tessalit. Tout le monde a peur. Peur de donner des détails de l’affaire, sinon les islamistes, les barbares peuvent les tuer à leur tour.
Les barbares, ce sont les islamistes. Ils ont minutieusement préparé leur coup.
Dans un premier temps, ils suivaient de très près “Habiba” et ” Mohamed ”  Les deux roucoulaient en cache depuis plusieurs mois. Leur crime? N’avoir pas scellé un mariage conformément à la charia. Aux environs d’Aguelok où ils vivent, les barbares imposent leur loi.
Ce jeudi, une source bien informée a confié à Maliweb.net : “Depuis dix jours, le couple, accusé d’adultère a été arrêté. Ils ont été jugés. La décision a été prise de les lapider. Mardi, des trous ont été creusés. Une vingtaine de personnes ont assisté à la scène. La lapidation a duré une heure. Ils ont été tués ”
Selon la même source, il a été ensuite demandé au public présent de ne jamais donner d’informations sur la lapidation sous peine d’être assassiné.
Ce qui explique donc le silence, la loi de l’omerta qui circule.
Selon un ancien député de Tessalit, ” les islamistes ont filmé la scène et veulent la diffuser probablement au début du mois de carême en guise de menace aux non croyants”.
L’horreur, la barbarie.

Non seulement ils tuent, mais ils interdisent aux populations d’en parler . Heureusement que quelques voix s’élèvent.
Interrogé, un membre du gouvernement malien dénonce ” des barbares d’un autre monde”.
” Comment pouvons-nous accepter cela? La communauté internationale doit condamner ces nouvelles lapidations et combattre ces terroristes ” , a t-il martelé de son coté , Oumar  Coulibaly, du gouvernorat de Gao ( dans le nord), Pour qui , ” ce crime ne restera pas impuni”.
Sur place  ce jeudi en début d’après-midi, un calme régnait dans le secteur de Aguelok où les islamistes règnent en maîtres absolus.
Il paraît même qu’ils s’apprêtent à procéder à l’arrestation de plusieurs personnes soupçonnées d’informer ” les ennemis de l’islam”

 

La rédaction

MaliwebNord-Mali
Personne n’ose parler fort entre Aguelok et Tessalit. Tout le monde a peur. Peur de donner des détails de l’affaire, sinon les islamistes, les barbares peuvent les tuer à leur tour. Les barbares, ce sont les islamistes. Ils ont minutieusement préparé leur coup. Dans un premier temps, ils suivaient de très...