Après la cité des  333 saints, c’est au tour des régions de Gao et Ménaka d’obtenir un accord avec les émissaires du gouvernement sur  les différentes doléances.

Notamment  la construction de la route Sévaré-Gao,  le renforcement du dispositif sécuritaire, la libre circulation des usagers, le rétablissement  de l’électricité, le renforcement du plateau technique des CSCOM.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebNord-MaliPolitique
Après la cité des  333 saints, c’est au tour des régions de Gao et Ménaka d’obtenir un accord avec les émissaires du gouvernement sur  les différentes doléances. Notamment  la construction de la route Sévaré-Gao,  le renforcement du dispositif sécuritaire, la libre circulation des usagers, le rétablissement  de l’électricité, le renforcement...