Depuis l’attaque contre son camp en fin juillet, la force Barkhane a suspendu toutes ses consultations en médecine au profit des populations. Selon des sources locales, pour Barkhane, l’accès des populations à ses services de santé aurait permis aux bandits de sévir contre le camp. Toutefois, les populations demandent la reprise immédiate des consultations.

Source: studiotamani

MaliwebNord-Mali
Depuis l'attaque contre son camp en fin juillet, la force Barkhane a suspendu toutes ses consultations en médecine au profit des populations. Selon des sources locales, pour Barkhane, l’accès des populations à ses services de santé aurait permis aux bandits de sévir contre le camp. Toutefois, les populations demandent...