Suite aux événements survenus dans la Région de Gao et qui ont causé des pertes en vie humaine, des dégâts matériels et des blessés, les responsables de deux coordinations de la Région de Gao, respectivement Ali Bady Maïga de la Plateforme des mouvements du Cadre de concertation de juin 2014 d’Alger et Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune de la Coordination des mouvements de l’entente (CME) ont paraphé le 8 mars 2018, un protocole d’entente dans lequel les deux parties ont apprécié les interventions et les efforts fournis par les uns et les autres pour éviter le pire.

Selon les deux coordinations, cette amélioration encore fragile doit être entretenue et nécessite une synergie d’actions de tous les acteurs (gouvernement, communauté internationale, mouvements armés et société civile) et une analyse responsable de la situation afin de poser des bases garantissant un climat serein.
Par ailleurs, les deux coordinations se sont engagées à collaborer avec les garants de cet accord en vue de convenir d’arrangements sécuritaires favorisant la sécurité des personnes et de leurs biens, et surtout, permettant une mise en œuvre accélérée de l’Accord pour paix et la réconciliation. Elles se sont également engagées à prendre des initiatives et des mesures dans le cadre de l’inclusivité qui demeure un élément fondamental qui peut diligenter le processus de paix.
Les parties ont, en outre, invité la médiation internationale, le gouvernement malien et la CMA à l’implication de la CME dans les mécanismes de l’Accord.
Elles ont aussi lancé un appel à l’ensemble des mouvements armés de la Région de Gao pour une meilleure coordination ainsi qu’à une franche collaboration avec le gouvernement et la communauté internationale pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.
Enfin, les deux coordinations ont réaffirmé leur attachement au respect et à la mise en œuvre accélérée de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

 

Source: Essor

MaliwebNord-Mali
Suite aux événements survenus dans la Région de Gao et qui ont causé des pertes en vie humaine, des dégâts matériels et des blessés, les responsables de deux coordinations de la Région de Gao, respectivement Ali Bady Maïga de la Plateforme des mouvements du Cadre de concertation de juin...