Le jardin public de Gao est devenu un lieu de consommation et de vente de stupéfiants depuis 2013 selon des sources locales.

Les mêmes sources indiquent que les populations ont demandé à la mairie de prendre des dispositions pour stopper le phénomène. Aujourd’hui, certaines personnes évitent de passer par là, la nuit par peur d’être attaqué.

Source : Studio Tamani

MaliwebNord-Mali
Le jardin public de Gao est devenu un lieu de consommation et de vente de stupéfiants depuis 2013 selon des sources locales. Les mêmes sources indiquent que les populations ont demandé à la mairie de prendre des dispositions pour stopper le phénomène. Aujourd’hui, certaines personnes évitent de passer par là,...