Plus de 1000 habitants de Koro et Bankass trouvent refuge dans la cité des Askia .La crise au centre du pays est l’un des pires cauchemars que vivent les populations du centre du pays. Ainsi, elles sont plusieurs familles qui continuent de vider les lieux malgré l’accalmie de la situation depuis les attaques meurtrières de Sobane Da. Il nous revient que 1200 à 1300 personnes ont quitté les localités de Koro et de Bankass pour se réfugier à Gao. Le 10 juillet dernier, le Gouverneur de Région de la Cité des Askia leur avait rendu visite en compagnie des représentants des services sociaux.

 

Il est bon de noter que la crise qui a frappé le nord du Mali à la fin de 2011 a entraîné le déplacement interne forcé de plus d’un demi-million de personnes et le départ de 200 000 Maliens vers les pays voisins. Les premiers succès dans le rétablissement de la sécurité en 2013-2014, et la signature en 2015 de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation ont permis le retour de la plupart des personnes déplacées internes ainsi que de certains réfugiés maliens. A ce jour, il reste environ 142 386 réfugiés qui vivent toujours à l’extérieur du Mali.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 16 JUILLET 2019

Par Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

MaliwebNord-Mali
Plus de 1000 habitants de Koro et Bankass trouvent refuge dans la cité des Askia .La crise au centre du pays est l’un des pires cauchemars que vivent les populations du centre du pays. Ainsi, elles sont plusieurs familles qui continuent de vider les lieux malgré l’accalmie de la...