Le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Hamadoun Konaté, a effectué une visite de deux jours dans la Cité des Askia. Au cours d’une réunion au gouvernorat, le ministre a indiqué que le but de sa visite avec des partenaires du système des Nations unies, notamment le HCR était de bien s’organiser pour l’accueil des réfugiés afin qu’ils aient progressivement une vie normale à côté de leurs parents et compatriotes. Il s’agit aussi d’envisager des actions d’accompagnement pour leur autonomisation.

«Les refugiés maliens au Burkina commencent à rentrer au bercail. Les 2.500 personnes qui sont rentrées étaient dans le camp de Goudebo», a expliqué Hamadoun Konaté, ajoutant que 1.700 d’entres elles se sont dirigées sur Gao. «C’est la première fois que nous enregistrons un retour massif et volontaire de nos compatriotes qui étaient dans les pays hôtes, notamment le Burkina Faso», a souligné le ministre Konaté, qui a visité le cordon sanitaire de Wabaria, le principal point d’entrée des rapatriés. Au niveau de ce cordon sanitaire, le ministre a constaté que le dispositif sanitaire à Wabaria était bien en place. Il a beaucoup apprécié le travail abattu par les responsables régionaux de la santé en cette période de Covid-19.
Le directeur régional du développement social et de l’économie solidaire a rappelé que le budget du plan d’actions d’urgence du retour des réfugiés dans la Région de Gao (2.707 individus) est estimé à 1,051 milliard de Fcfa. Ibrahima Sangaré dira qu’au niveau national, des mesures ont été prises pour l’appui au redéploiement des agents de protection/état civil au niveau des points d’entrée (N’tillit, Taghmarte, Ansongo, Bourem, Gossi, Rharous). À cela s’ajoutent le renouvellement des kits d’enregistrement et la dotation des équipes en kits de protection contre le Covid-19 (masques, gants et gels hydroalcooliques).
Au deuxième jour de sa visite, le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté a procédé à la remise symbolique de viatiques aux ménages rapatriés de Gao. Le paiement de viatique par le HCR est de 40.600 fcfa par enfant et 75.400 par adulte.

Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

Source : L’ESSOR

MaliwebNord-Mali
Le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Hamadoun Konaté, a effectué une visite de deux jours dans la Cité des Askia. Au cours d’une réunion au gouvernorat, le ministre a indiqué que le but de sa visite avec des partenaires du système des Nations...