Les voyageurs Niamey-Burkina-Bamako se disent victimes de tracasseries routières. A chaque poste de contrôle, les passagers qui détiennent la carte d’identité malienne ou pas, payent une somme de 3000 f à 5000 francs CFA. Les passagers dénoncent également, le coût élevé des frais de transport qui s’élève à 45000f.

 

Source: studiotamani

MaliwebNord-MaliSociété
Les voyageurs Niamey-Burkina-Bamako se disent victimes de tracasseries routières. A chaque poste de contrôle, les passagers qui détiennent la carte d'identité malienne ou pas, payent une somme de 3000 f à 5000 francs CFA. Les passagers dénoncent également, le coût élevé des frais de transport qui s’élève à 45000f.   Source: studiotamani