Selon une source digne de foi, les soldats français de l’opération ont mené il y a deux jours un raid contre une position occupée par des présumés djihadistes, à Tilemsi, localité située dans la région de Gao.

Pour l’heure, le bilan reste encore très flou. Toutefois, il semble qu’un cadre du groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM) dénommé Mohamed Ould Nouini alias “Hassan al-Ansari” a réussi à s’échapper de ce raid. Signalons que Ould Nouini est aussi le cousin du commandant d’Al-Murabitoun et ancien MUJAO, Abderrahmane Ould El Amar alias “Ahmed El Tilemsi”, mort en 2014 au Mali. Au cours de ce raid des soldats français, on apprend également qu’un djihadiste algérien du nom de Zakaria El-Staifi a été abattu. S’y ajoute l’arrestation d’un ressortissant tunisien.

Notons que depuis un certain temps, des sources faisaient état de la présence de ressortissants de pays du Maghreb au sein des groupes djihadistes opérant au Mali. La crainte actuellement c’est surtout l’arrivée de djihadistes de l’Etat islamique après leur défaite en Irak et en Syrie. Une source au sein  de l’Union africaine évalue ce chiffre à 6000 éléments de Daesch dans ces pays qui pourraient grossir les rangs de ceux qui opèrent déjà dans le Maghreb.

Kibaru

MaliwebMalijetMaliweb Malijet MaliactuNord-Malimujao
Selon une source digne de foi, les soldats français de l’opération ont mené il y a deux jours un raid contre une position occupée par des présumés djihadistes, à Tilemsi, localité située dans la région de Gao. Pour l’heure, le bilan reste encore très flou. Toutefois, il semble qu’un cadre...