Gao, 30 juin (AMAP) Des individus armés ont tué un homme et retiennent en otage, depuis dimanche, quatre personnes dont une femme enceinte, dans la localité de Tacharane (Commune rurale de Gounzourèye), dans le Nord du Mali.

Les assaillants, qui ont intercepté le véhicule de leurs victimes, aux envions de 11 heures, ont libéré le chauffeur et le chef d’équipe. Ces derniers sont chargés de recueillir une rançon de 200 millions de Fcfa pour la libération des otages.

Les victimes faisaient partie d’une équipe de sept personnes de l’entreprise de travaux publics, Groupe Kolly (EGK), qui se rendait à Syndiewara (Cercle d’Ansongo) sur le chantier d’aménagement des berges de la localité.

Les agresseurs ont tué le technicien Bourama Coulibaly et dépouillé les autres de leurs biens. Ils ont également mis la main sur un pactole de 70 millions de Fcfa appartenant au président directeur général de l’entreprise, Boubacar Sidiki Samaké.

Suite à cette prise d’otages, le gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Sidiki Samaké, a mis en place une cellule régionale de crise chargée de tout mettre en œuvre pour la libération des otages. Pour cela, il a tenu une rencontre avec les notabilités de la région et les responsables des services de sécurité.

AT/MD (AMAP)

MaliwebMali actuMalijetNord-Mali
Gao, 30 juin (AMAP) Des individus armés ont tué un homme et retiennent en otage, depuis dimanche, quatre personnes dont une femme enceinte, dans la localité de Tacharane (Commune rurale de Gounzourèye), dans le Nord du Mali. Les assaillants, qui ont intercepté le véhicule de leurs victimes, aux envions de...