Ce dimanche 8 juillet, aux environs de 12 heures, un véhicule appartenant à M. Satar Ould Lahsanne, un leader de la communauté arabe, a sauté sur un engin explosif à Gossi. A bord dudit véhicule se trouvaient deux adolescents qui ont été blessés par la déflagration. Aux dernières nouvelles, leur vie ne serait plus en danger.

Signalons que l’explosion a eu lieu près du camp de la Garde Nationale de Gossi. Une mission de ce corps dépêchée sur les lieux a découvert une Toyota sur place avec des pneus éclatés, la vitre avant trouée et du sang à l’intérieur.  Personne n’était à bord. C’est une fois au centre de santé que cette mission a été informée de l’évacuation des occupants du véhicule après leur blessure. L’un était âgé de 12 ans et l’autre de 8 ans.

Depuis un certain temps, plusieurs incidents sont rapportés dans cette zone. La semaine dernière, deux éleveurs (le fils de Belco Diallo et celui de Oumarou Diallo tous de la communauté djelgodji de Gossi) ont été tués aux alentours de Banguimalane par des hommes non identifiés.
Les deux hommes, à moto et à la recherche de vaches perdues suite aux premières pluies dans le Gourma central, ont été victimes d’une rafale partie d’un véhicule 4 X 4 suréquipée d’une mitrailleuse qui les a fauchés à une distance qui n’a pas permis, selon plusieurs témoins, de dévisager les auteurs. Chacun d’eux laisse derrière lui une veuve et cinq enfants.

 

KIBARU

MaliwebNord-Mali
Ce dimanche 8 juillet, aux environs de 12 heures, un véhicule appartenant à M. Satar Ould Lahsanne, un leader de la communauté arabe, a sauté sur un engin explosif à Gossi. A bord dudit véhicule se trouvaient deux adolescents qui ont été blessés par la déflagration. Aux dernières nouvelles,...