Goundam, 29 sept (AMAP) Des bandits armés se sont attaqués, il y a quelques jours, à des jeunes cultivateurs qui se rendaient dans leur champs, au Lac Télé, a appris l’AMAP auprès de témoins sur place.

En dépit des efforts de sensibilisation menés par les autorités administratives et politiques, à travers des caravanes de paix et de cohésion sociale, des individus armés continuent de semer la terreur dans cette partie du Nord du Mali. Ils n’hésitent pas à tirer sur toute personne qui ne se soumet pas à leur désir.

Depuis trois dimanches d’affilé, les cultivateurs de la ville de Goundam (Nord) sont mobilisés pour sauver leurs cultures dans le Lac Télé face à la crue du marigot de la localité. Ils doivent renforcer la digue de protection des cultures longue de quinze kilomètres. Jeunes et vieux, munis de pioches, de sacs plastiques pour le transport de la terre, convergent, tous les dimanches, vers le Lac Télé pour des travaux d’intérêt commun.

C’est au cours de leur rassemblement, à la sortie de la ville, vers le côté nord, qu’un groupe d’hommes a surgi de nulle part, dans le but de les attaquer et, éventuellement, voler leurs biens, notamment des motos.

Propriétaire d’une moto, Ibrahim Mahamane, s’est accroché à son engin. Il a été copieusement battu par les malfrats. Ces derniers ont fait des tirs de sommation pour se frayer un passage après avoir dépouillé certains de leurs biens.

Alertées par des jeunes, les forces de sécurité se sont mises à la recherche de ces braqueurs qui coupent le sommeil, en ce moment, aux paisibles populations. Des jeunes se sont engagés pour aider les porteurs d’uniforme dans cette noble mission.

AAT/MD (AMAP)

MaliwebNord-Mali
Goundam, 29 sept (AMAP) Des bandits armés se sont attaqués, il y a quelques jours, à des jeunes cultivateurs qui se rendaient dans leur champs, au Lac Télé, a appris l’AMAP auprès de témoins sur place. En dépit des efforts de sensibilisation menés par les autorités administratives et politiques, à travers...