Selon des sources locales, Boukary Kisso, le directeur général par intérim de l’école fondamentale de Arabébé, dans le cercle de Nianfunké , a été enlevé, dans la nuit du lundi 14 octobre, par des individus armés non encore identifiés. L’acte a été condamné par le syndicat national de l’éducation et de la culture(SNEC). Le syndicat exige la libération immédiate et sans condition de l’enlevé et demande aux autorités maliennes de sécuriser les écoles et les enseignants dans les zones de conflit. Selon le syndicat national de l’éducation et de la culture, au niveau de cette même localité, dans un village peulh, les djihadistes ont chassé les enseignants et brûlés les écoles parce qu’elles ne sont pas des écoles coraniques.

SourceLerepublicainmali

MaliwebNord-Mali
Selon des sources locales, Boukary Kisso, le directeur général par intérim de l’école fondamentale de Arabébé, dans le cercle de Nianfunké , a été enlevé, dans la nuit du lundi 14 octobre, par des individus armés non encore identifiés. L’acte a été condamné par le syndicat national de l’éducation et...