Le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) a annoncé hier samedi la mort de trois éléments de son groupement et du GATIA à Menaka suite à une attaque d’hommes armés non identifiés.

Après l’attaque d’Aguelhoc contre les éléments du GATIA vendredi passé, qui a fait des morts, des tirs ont visé les hommes du Groupe d’autodéfense Imghad et alliés et du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) au poste d’entrée de Ménaka. Les assaillants n’ont pas pu être identifiés mais le  bilan annoncé par le MSA dans le rang des deux mouvements est de trois combattants tués.

Rappelons que ces groupes armés sont plutôt pour l’unité du Mali, c’est pourquoi ils sont d’ailleurs réputés proche de l’État malien contrairement au MNLA. Ils sont signataires de l’accord de paix issue du processus d’Alger signé en 2015 dans la capitale malienne. Ces groupements mènent des patrouilles régulières ensemble.

Saïdou Guindo (stagiaire)

Malijet

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
Le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) a annoncé hier samedi la mort de trois éléments de son groupement et du GATIA à Menaka suite à une attaque d’hommes armés non identifiés. Après l’attaque d’Aguelhoc contre les éléments du GATIA vendredi passé, qui a fait des morts, des tirs...