– Le Secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de paix est en visite de 48 heures au Mali.

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, en visite de 48 heures à Bamako, a déclaré, lundi avoir été dépêché pour échanger avec les autorités maliennes de la Transition sur la préparation du rapport du Secrétaire général concernant la revue stratégique de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

Jean-Pierre Lacroix a été reçu en audience, ce lundi, par le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

« C’était très utile pour nous en ce moment, nous travaillons ensemble et préparons le rapport du secrétaire général des Nations unies concernant la revue stratégique de la MINUSMA, revue qui était demandée par le Conseil de Sécurité des Nations unies. Évidemment, ce travail il doit être fait en étroite coopération avec les autorités maliennes », a déclaré à la presse Jean-Pierre Lacroix.

« Il y a beaucoup de travail qui a déjà été fait ces derniers mois, ces dernières semaines pour s’assurer qu’il ait une synergie, une convergence entre les autorités maliennes et nous- mêmes ainsi que les Nations unies pour que le moment venu, nos recommandations que nous ferons au conseil de sécurité des Nations unies soient en phase avec les objectifs des autorités maliennes », a-t-il ajouté.

Et Lacroix d’expliquer : « Maintenant nous allons continuer ensemble ce travail de manière à aboutir aux meilleurs résultats possibles, comme je l’ai déjà indiqué à plusieurs reprises pour pouvoir avancer dans notre travail de soutien aux populations maliennes et au Mali dans son ensemble, nous avons besoin de marcher sur 2 jambes. La première jambe, c’est l’appui et la bonne coordination et la bonne synergie avec l’Etat hôte, le Mali, la 2e jambe, c’est le soutien de nos Etats membres parce que se sont eux qui décident de l’avenir de la mission ».

De son côté, le ministre malien Abdoulaye Diop s’est dit satisfait de cette visite du Secrétaire général adjoint des Nations unies.

« Nous saluons cette démarche de venir à nous pour pouvoir recueillir nos besoins. Au niveau du gouvernement, il y a une mobilisation de près de 9 membres du gouvernement pour montrer l’intérêt du gouvernement, sa bonne foi mais aussi son état d’esprit constructif dans le cadre de ce dialogue », a-t-il indiqué.

Arrivé ce lundi à Bamako, Jean-Pierre Lacroix sera reçu, mardi, en audience par le chef du gouvernement et le président de la Transition.

AA/Bamako/Amarana Maiga