Hier soir vers 19 heures, les Casques bleus de la MINUSMA ont subi 4 attaques à Kidal. Tout a commencé par une patrouille de la MINUSMA qui a été la cible de tirs nourris par des hommes armés non identifiés dans la ville de Kidal. Lors des échanges de tirs, deux Casques bleus ont été blessés, dont un sérieusement.

Peu de temps après, deux postes de la MINUSMA situés autour de la ville étaient la cible de tirs, auxquels les Casques bleus ont immédiatement et vigoureusement riposté. Simultanément la Force de la MINUSMA repoussait une attaque sur son camp avec succès, alors que les mesures appropriées étaient prises pour la protection du camp et du personnel.

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA, M. Annadif a condamné fermement ces attaques contre les soldats de la paix qui mettent en péril la population de la ville. Avant de mettre les assaillants en garde.

A noter également que trois civils dont une femme ont été légèrement blessés lors des échanges de tirs. Des activistes sur les réseaux sociaux accusent la force onusienne d’être responsable de la blessure de ces civils. Ce, en ouvrant le feu sans discernement.

Les auteurs de ces attaques ne sont pas encore connus faute de revendication. Mais tout porte à croire qu’il s’agit d’éléments du JNIM d’Iyad Ag Ghali, très actifs dans cette partie du territoire malien.

SourceKibaru

MaliwebNord-MaliIyad Ag Ghali,minusma
Hier soir vers 19 heures, les Casques bleus de la MINUSMA ont subi 4 attaques à Kidal. Tout a commencé par une patrouille de la MINUSMA qui a été la cible de tirs nourris par des hommes armés non identifiés dans la ville de Kidal. Lors des échanges de tirs,...