C’est un nouveau coup dur porté contre le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM). De sources bien informées, confirmées par l’agence Menastream, Barkhane aurait opéré un raid meurtrier dans la nuit du 13 au 14 juin dernier Tin-Bidene, localité située à environ 70km au nord-est de Kidal où se trouvait une base du JNIM.

Le bilan fait état d’au moins un mort et plusieurs autres blessés capturés par les forces françaises. Un véhicule leur appartenant a également était détruit. Le djihadiste abattu a été identifié comme étant Abou Mohamed Ag Sidi Moula tué. Ce dernier est un prédicateur très influent au niveau d’Ançar Dine et maintenant du JNIM. Il est également le frère aîné d’un commandant du MNLA à savoir le Colonel Moulay Ag Sidi Moula, qui a dirigé plusieurs batailles contre le MUJAO à Ansongo et Menaka pendant la rébellion de 2012.

Signalons que récemment le JNIM a perdu plusieurs de ses cadres suite à des raids meurtriers de Barkhane. Il s’agit entre autres de Haidar Al Maghribi, Qouteiba Al Ansari, Abou Abdallah Ahmed Alchinguiti, abattus respectivement fin mars et début avril 2018.

Source: Kibaru

MaliwebMalijetNord-Malimnla,mujao
C’est un nouveau coup dur porté contre le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM). De sources bien informées, confirmées par l’agence Menastream, Barkhane aurait opéré un raid meurtrier dans la nuit du 13 au 14 juin dernier Tin-Bidene, localité située à environ 70km au nord-est de...