Pendant le réveillon du 31 décembre 2017, tout le monde a vu les membres de la commission de la défense nationale au Camp des FAMA à Tombouctou. Ils ont mangé et dansé avec les soldats. En réalité, cette  mission officielle de l’Assemblée nationale cachait une autre.

La sortie touristique pour ne pas dire la balade du président de cette commission, Karim Keita. Il avait dans sa délégation ses amis les plus proches. Être avec les militaires pour connaître leur quotidien et les réalités du terrain, c’est une très bonne chose. Mais faire des balades, alors que la situation sur le terrain ne le permet pas, ne l’est pas. Les accompagnateurs de Karim Keita étaient à majorité des hommes d’affaires, qui détiennent plusieurs marchés publics. Plusieurs jeunes soldats ont été mobilisés pour la sécurité de ces bons à rien, qui se faisaient photographier dans la ville de Tombouctou.

Avec la situation actuelle dans le pays, Karim doit faire profil bas. Car la présence des civils sur des théâtres d’opérations et des zones sensibles est de nature à mettre en danger la sécurité de nos militaires et de la nation toute entière.

 

Le Reporter

MaliwebmaliwebNord-MaliPolitique
Pendant le réveillon du 31 décembre 2017, tout le monde a vu les membres de la commission de la défense nationale au Camp des FAMA à Tombouctou. Ils ont mangé et dansé avec les soldats. En réalité, cette  mission officielle de l’Assemblée nationale cachait une autre. La sortie touristique pour...