Le Chef du bureau de la MINUSMA à Kidal « quittera incessamment le Mali après avoir été déclaré persona non grata par le gouvernement », a assuré ce 10 décembre le porte-parole de la mission onusienne à Mikado.

D’après la même source médiatique, « la mission onusienne, comprenant les préoccupations des autorités maliennes, avait déjà pris les dispositions avant cette annonce ».

Plus tôt dans la journée, le gouvernement avait annoncé l’expulsion du diplomate onusien.

« Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’il a décidé de déclarer Persona Non Grata, le
responsable du Bureau de la MINUSMA à Kidal suite aux propos qu’il a récemment tenus. En conséquence, le responsable concerné dispose de 24h pour quitter le territoire national », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Christophe Sivillon, l’homme en question, avait suscité la colère générale après ses propos séparatistes lors du dernier congrès du MNLA à Kidal.

Ses déclarations ont été unanimement condamnées par la société civile, la classe politique et les institutions de la République. Son départ, exigé de part et d’autres, est maintenant une question d’heures.

Mikado

MaliwebNord-Mali
Le Chef du bureau de la MINUSMA à Kidal « quittera incessamment le Mali après avoir été déclaré persona non grata par le gouvernement », a assuré ce 10 décembre le porte-parole de la mission onusienne à Mikado. D’après la même source médiatique, « la mission onusienne, comprenant les préoccupations des autorités maliennes,...