La MISMA traque les islamistes au nord du Mali

21/03/2013 07:58

Le porte-parole de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA), le colonel Yao Adjoumani, a animé hier au siège de la représentation spéciale de la commission de la CEDEAO au Mali, son traditionnel point de presse qui a pour but de faire le point de la situation sur le théâtre des opérations. C’était en présence du capitaine Modibo Naman Traoré.soldats-nigerians au mali cedeao misma

Yao Adjoumani a déploré la mort, la semaine dernière, du cinquième militaire français depuis le début de l’opération Serval le 11 janvier dans notre pays. Il s’agit du caporal Alexandre Van Dooren du premier régiment d’infanterie de marine d’Angoulême. Agé de 24 ans, le soldat a trouvé la mort quand le véhicule blindé à bord duquel il se trouvait, a sauté sur une mine. Alexandre Van Dooren était engagé dans les opérations militaires dans notre pays depuis le 24 janvier. L’accident a aussi fait 2 blessés. Le colonel Yao Adjoumani a également déploré la mort durant la semaine écoulée du caporal burkinabé Kaboré Tounougmé.

Au plan humanitaire, il a noté qu’aujourd’hui, on dénombre 176.777 réfugiés dans les pays environnants et 271.465 déplacés internes.

Abordant le chapitre des opérations militaires, le porte-parole de la MISMA a annoncé la fin de la reconnaissance et de la sécurisation de la forêt du Wagadou. A présent, la mission entend sécuriser tout le sud du Mali jusqu’à une ligne Nara-Léré-Tombouctou-Gao-Ansongo-Ménaka.

Question récurrente : qu’est-ce qui bloque l’arrivée de l’armée malienne à Kidal et Tessalit ? Le problème est d’ordre logistique, a répondu le colonel Yao Adjoumani qui s’est félicité du fait que la MISMA est bien accueillie partout au Mali. A Tombouctou, une réunion de coordination a été organisée en vue de faciliter le séjour des éléments du contingent africain.

A Gao, l’école a repris grâce à l’action des troupes présentes sur le terrain. Le colonel Yao Adjoumani a expliqué que par mesure de prudence la sécurité a été renforcée sur les 2 rives du fleuve à l’entrée du pont de Wabaria de Gao. Par 2 fois, a-t-il rappelé, les djihadistes sont arrivés de ce côté pour attaquer la cité des Askia. Il en a appelé à l’appui des populations pour aider la MISMA à distinguer les djihadistes des pêcheurs.

S. DOUMBIA

 

Source: L’Essor

Comments are closed

Other News

  • Société

    Pourquoi il n’y aura jamais de bouton “Je n’aime pas” sur Facebook

    Bret Taylor, l’homme qui a créé le bouton “Like” de Facebook, a expliqué dans une interview pourquoi l’équivalent négatif n’existera jamais.   Le site TechRadar a interviewé Bret Taylor, qui a travaillé chez Facebook en tant que directeur technique jusqu’en 2012 et qui dirige aujourd’hui l’entreprise qui a créé l’appli de traitement de texte électronique Quip. Bret Taylor revient sur la création du bouton “Like” (“J’aime”) et les discussions qui l’ont accompagnée : “Le fait de choisir le mot ‘like’ […]

    Read more →
  • International

    Margerie, symbole de la position difficile des multinationales en Russie

    L’hommage très appuyé rendu par la Russie à son « ami » Christophe de Margerie, patron de Total tué en avion, met en lumière le travail mené en coulisses par les multinationales occidentales pour maintenir les liens avec Moscou malgré les sanctions liées à la crise ukrainienne. « Nous avons perdu un vrai ami de notre pays », a déclaré Vladimir Poutine, saluant le « dévouement » du patron de Total dans les relations franco-russes. Au gouvernement, le Premier ministre Dmitri Medvedev a déploré la « grande […]

    Read more →
  • Politique

    Le ministre Sada Samaké tranche : « Il n’y aura pas de fédéralisme au Mali »

    « Ceux qui parlent de fédéralisme sont des amuseurs de galerie. Il n’y aura pas de fédéralisme au Mali », c’est la conviction du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Sada Samaké. Une conviction exprimée les vendredi et samedi à Ségou et Koulikoro où il était en tournée pour superviser le processus d’achèvement des opérations du Recensement administratif à vocation d’état civil (Ravec). Les vendredi et samedi derniers, le général Sada Samaké, ministre de l’Intérieur et de […]

    Read more →
  • Faits divers

    Vol de mouton à l’approche de la tabaski à Sokoura (Sevaré) : la Brigade de vigilance interpelle l’un des deux voleurs en possession du butin

    La sécurité est assez précieuse pour la laisser aux seules mains des agents qui ont vocation à l’assurer. A Sevaré (Mopti), les jeunes l’ont compris et sont organisés en Brigades de vigilance dans les quartiers pour suppléer les forces de l’ordre. Les autorités adhèrent à cette initiative en leur délivrant des récépissés. Mieux, à l’issue de son conseil de sécurité tenu à la mi-septembre dernier, le Gouverneur de région M. Kaman Kané a décidé de doter les forces de sécurité […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Pourparlers inclusifs inter-maliens : IBK exprime sa gratitude au Burkina Faso

    « C’est le lieu pour moi de remercier le Burkina Faso, singulièrement mon frère, le Président Blaise COMPAORE, pour les efforts qu’il a déployés, et tout ce qu‘il fait encore aujourd’hui pour que les frères maliens s’entendent (…) Nous l’avons dit et nous le répéterons sans cesse, il n’y a pas d’alternative à la paix. Cette paix ne peut se concevoir et ne se conclura qu’autour d’une table verte. Et c’est pour cela que nous sommes en Alger avec beaucoup […]

    Read more →
  • International

    Mort de Margerie: Poutine déplore la perte d’un « vrai ami » de la Russie

    Le président russe Vladimir Poutine a déploré mardi la perte d’ »un vrai ami » de la Russie, après la mort du patron du groupe pétrolier français Total dans le crash d’un avion au décollage près de Moscou. « Nous avons perdu un vrai ami de notre pays », a déclaré M. Poutine dans un télégramme de condoléances adressé à son homologue français François Hollande. Cet « illustre homme d’affaires français était à l’origine de plusieurs grands projets communs qui ont jeté les bases d’une coopération […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    Deuxième phase des pourparlers inter-Maliens d’Alger : Un problème logistique serait à l’origine du retard des travaux

     Initialement prévue le dimanche 19 octobre dernier, la reprise des travaux de la seconde phase des pourparlers inclusifs inter-Maliens a connu un léger retard. De sources dignes de foi, il serait dû à un problème logistique et de transport. Cependant, toutes les dispositions sont prises pour que les différentes délégations puissent rallier la capitale algérienne au plus tard hier lundi. Signalons qu’il manquait à l’appel des éléments des groupes armés séparatistes, certains étant toujours bloqués à Kidal et dans les […]

    Read more →
  • Afrique

    Burkina Faso: Le référendum pour modifier l’article 37 de la Constitution

    Le gouvernement va introduire un projet de loi portant modification de la constitution en vue de convoquer un référendum. Le conseil extraordinaire des ministres, tenu ce mardi 21 octobre 2014 dans la matinée au palais présidentiel de Ouaga 2000, a adopté un projet de loi portant révision de la Constitution. Selon Jérôme Bougouma, ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, qui a annoncé l’information à la presse, ledit projet sera introduit à l’Assemblée nationale en vue de la convocation […]

    Read more →