Tout le Sahel, notamment le Burkina Faso, le Mali et le Niger, est affecté par le terrorisme, malgré une présence massive de Casques bleus et la mise sur pied d’une force multinationale régionale (G5-Sahel), appuyée par la force française Barkhane ainsi que par l’armée américaine.

 

Abdelkader Abderrahmane, analyste, consultant géopolitique et enseignant universitaire, explique pourquoi le plus dur est à venir dans cette partie de l’Afrique.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebcontributionNord-Mali
Tout le Sahel, notamment le Burkina Faso, le Mali et le Niger, est affecté par le terrorisme, malgré une présence massive de Casques bleus et la mise sur pied d’une force multinationale régionale (G5-Sahel), appuyée par la force française Barkhane ainsi que par l’armée américaine.   Abdelkader Abderrahmane, analyste, consultant géopolitique...