Bamako, 14 février (AMAP) Le bataillon de l’Armée reconstituée, qui a quitté  Gao lundi, est arrivé jeudi dans l’après -midi à Kidal, sous la direction du Capitaine Mamadou Keïta, a constaté l’AMAP.

A son arrivé, le détachement composé de quelques 400 éléments issus de l’armée régulière, de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et de la Plateforme a été accueilli  dans la ferveur devant le camp général Abdoulaye Soumaré, situé à l’entrée de la ville par le gouverneur de la Région, Sidi Mohamed Ag Ichrach.

«Nous sommes arrivés ici bien requinqués. Nous avons été accueillis par le gouverneur devant le camp général Abdoulaye Soumaré, nous sommes bien venus chez nous et nous sommes très contents», a déclaré le Capitaine Keïta.

«Le chef d’état-major général des armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly, nous a dit ceci : vous allez à Kidal pour préparer le retour de l’administration malienne. Cela sous-entend que nous allons assurer la sécurité. Qui parle de la protection des biens et des personnes, ne peut pas parler de cantonnement. Nous ne pouvons pas faire ce travail étant cantonnés», a conclu le commandant de la troupe.

Dans un communiqué, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU au Mali et chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, a déclaré que l’arrivée des premières unités de l’armée reconstituée à Kidal est une «avancée majeure dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation».

Lors d’une conférence de presse jeudi, le directeur de la division Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Réforme du secteur de la sécurité de la Minusma, Samba Tall, a rappelé que le redéploiement des unités reconstituées a été décidé par le gouvernement malien en accord avec toutes les parties signataires et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

La Minusma, a-t-il précisé, soutient ce déploiement que ce soit au plan politique, au plan logistique et au plan sécuritaire avant de relever que depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation, cette «reconstitution et ce redéploiement de l’armée reconstituée ont fait l’objet de beaucoup d’études, de réunions et de travail».

Après Kidal, d’autres bataillons de l’armée reconstitués doivent être redéployés à Gao et à Tombouctou. Une compagnie sera à Ménaka. Toutes ces opérations sont prévues durant ce mois de février.

MK/KM (AMAP)

MaliwebNord-Mali
Bamako, 14 février (AMAP) Le bataillon de l’Armée reconstituée, qui a quitté  Gao lundi, est arrivé jeudi dans l’après -midi à Kidal, sous la direction du Capitaine Mamadou Keïta, a constaté l’AMAP. A son arrivé, le détachement composé de quelques 400 éléments issus de l’armée régulière, de la Coordination des mouvements...