Le camp de la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali et de l’opération Barkhane a été la cible d’une « importante attaque complexe » dans l’après-midi du samedi 14 avril, à Tombouctou, dans le nord du pays. Selon un premier bilan, la Minusma déplore au moins un mort et une vingtaine de blessés.

Selon les informations communiquées par la Minusma, l’attaque a débuté aux alentours de 15h TU et la situation est à présent « sous contrôle », même si les opérations de sécurisations étaient toujours en cours dans la soirée.

Selon les informations recueillies par RFI, deux véhicules chargés d’explosifs, dont un siglé Minusma, se sont présentés. L’un d’entre eux est parvenu à franchir le premier chekpoint, avant de se faire exploser.

Au cours de l’attaque, il y a eu des tirs de mortiers et des échanges de tirs, d’après la mission des Nations unies.

Au moins un casque bleu a été tué lors d’échange de tirs contre les assaillants, selon un bilan provisoire communiqué par la Minusma, qui mentionne également une vingtaine de blessés chez les casques bleus et les personnels civils.

RFI

MaliwebNord-Maliminusma,Opération Barkhane
Le camp de la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali et de l'opération Barkhane a été la cible d'une « importante attaque complexe » dans l’après-midi du samedi 14 avril, à Tombouctou, dans le nord du pays. Selon un premier bilan, la Minusma déplore au moins un mort et...