L’amenokal de la tribu Kel  Ansar s’exprimait ainsi à l’occasion d’une conférence débat récemment initiée par l’association pour le développement de la ville de Goundam sous le thème évocateur :  » La diversité ethnoculturelle, facteur d’opportunité ou menaces pour la paix et la cohésion sociale; cas de la commune urbaine de Goundam « . Le Chef de la tribu Kel Ansar, qui intervenait en sa qualité de parrain de l’événement, en présence de plusieurs cadres de la région de Tombouctou, a saisi l’occasion pour appeler  » les Maliens à l’union sacrée « . Se félicitant du thème de la conférence, il a indiqué que  » la diversité ethnoculturelle est le substrat sur lequel repose notre société.

La remettre en cause ne peut que nous conduire vers un suicide collectif qui ne peut naturellement profiter à personne « . Faisant allusion à la situation sécuritaire, il a précisé que  » le Mali est en danger  » et que  » Son existence même en tant que Nation pourtant millénaire est actuellement menacée « . Toute chose qui l’amène à dire que » l’heure n’est pas aux replis identitaires, ni à l’exacerbation des sentiments communautaristes ». Face à la situation, le chef de la tribu Kel Antsar a prôné « l’activation  » de la fibre patriotique comme  » la seule bouée de sauvetage qui s’offre à notre pays « .

Il a salué l’initiative de l’association pour le développement de Goundam dont l’objectif recherché est de magnifier « le vivre-ensemble légendaire de nos communautés et de mettre beaucoup plus l’accent sur ce qui nous unit au détriment de ce qui peut nous diviser « . L’Amenokal a réaffirmé son engagement à œuvrer pour que l’harmonie et la complémentarité entre les différentes communautés redeviennent  » des réalités tangibles sur tous les coins et recoins les plus reculés de nos terroirs « .

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant

MaliwebNord-Mali
L’amenokal de la tribu Kel  Ansar s’exprimait ainsi à l’occasion d’une conférence débat récemment initiée par l’association pour le développement de la ville de Goundam sous le thème évocateur :  » La diversité ethnoculturelle, facteur d’opportunité ou menaces pour la paix et la cohésion sociale; cas de la commune...