Les dessous de la présence de l’armée malienne à Kidal commencent à s’éclaircir.  Selon des informations que nous avons pesées auprès de plusieurs sources, ce sont conditions que la CMA a posées et que la médiation et toutes les parties ont cautionnées dans le cadre du MOC à Kidal :   

       

  • Restrictions De mouvements pour tous militaires FAMA sans équipe mixte de Patrouilles  sous escorte des forces internationales.         

                  

  • Interdiction d’arrêter toutes populations de Kidal même En cas d’infraction.

                       

  • Interdictions De filmer ou De photographier toutes installations de la Ville De Kidal.                   

 

  • Interdictions à tous les éléments de la patrouille mixte MOC d’être en tenue civile dans la ville de Kidal.

 

  • Interdictions aux éléments de la patrouille mixte de rendre  visite à un habitant de la ville de Kidal.                             

 

  • Interdictions de profaner les symboles de l’Azawad  dans la ville de Kidal.                           

 

  •    Interdictions à tous militaires éléments du MOC de détenir des armes non répertoriés par la médiation.                         

 

  •  Interdictions à l’aviation malienne d’atterrir à Kidal où de recevoir tout renfort terrestre.                           

 

  • Interdictions aux éléments de la patrouille mixte MOC de prendre des positions statistiques de garde dans la ville de Kidal.                             

 

  • Interdictions de faire usage des armes dans la ville de Kidal.                       

 

  • Interdictions de participer à une réunion dans la ville de Kidal.       

 

  • Interdictions des visites au Camp Du MOC De Kidal.

Figaro mali

MaliwebNord-Mali
Les dessous de la présence de l’armée malienne à Kidal commencent à s’éclaircir.  Selon des informations que nous avons pesées auprès de plusieurs sources, ce sont conditions que la CMA a posées et que la médiation et toutes les parties ont cautionnées dans le cadre du MOC à Kidal...