Un sacrifice de jeunes vies humaines : celui d’enfants morts parce qu’ils jouaient dans les rues de Gao… Cette attaque va laisser une trace, c’est une certitude ! Celle du sang de nos enfants sur les mains et la conscience des terroristes.

Planqués dans leur véhicule, répétant inlassablement les étapes de leur plan diabolique : barrer la route, se lancer, exploser… tuer toute forme de vie ! Ils ont vu ces enfants à proximité. Les terroristes savaient qu’ils allaient mourir avec eux ! Alors, oui, ils ont réussi leur coup, le terrorisme à une nouvelle fois brisé la jeunesse malienne.

Hier, ce sont aussi des pères et des frères qui ont accourus pour sauver, à défaut d’avoir pu protéger. Qui n’est pas sensible à cette image d’hommes tentant désespérément d’extraire des vies des décombres.  Animés par cette rage de vivre, il fallait sauver les leurs, mais aussi porter secours aux soldats français de Barkhane ciblés par l’attaque. C’est aussi de ce courage et de ce soutien dont il est question !

Depuis, nous attendons de savoir qui a pu vouloir cela et pourquoi ? Mais Au fond de nous, nous connaissons déjà les auteurs : il s’agît du Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin, de l’ignoble Iyad Ag Ghaly. Il n’y a aucune raison idéologique qui puisse justifier d’un tel massacre. Etre prêt à tuer nos enfants et ainsi choisir de sacrifier l’avenir du Mali… Honte à ces terroristes assoiffés de sang et de mort. Par leur lâcheté et leur inconscience, ils ne font que souder le  peuple malien contre un ennemi commun : Iyad Ag Ghaly.

Aïcha Sangaré

MaliwebMali actumaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
Un sacrifice de jeunes vies humaines : celui d’enfants morts parce qu’ils jouaient dans les rues de Gao… Cette attaque va laisser une trace, c’est une certitude ! Celle du sang de nos enfants sur les mains et la conscience des terroristes. Planqués dans leur véhicule, répétant inlassablement les étapes de leur...