Comme on s’y attendait, l’attaque de la base militaire de Tarkint, localité située à environ 160 km au Nord de Gao, le jeudi 19 mars dernier, a été revendiquée par le  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans.  » Une attaque, rappelons-le, très complexe, puisque perpétrée à travers différents types d’armes dont des équipements lourds et des explosifs. Le bilan fait état d’au moins 29 soldats tués et de 5 autres blessés, dont certains grièvement. Sans compter les équipements et véhicules militaires emportés par les assaillants. Pour le GSIM, cette attaque constitue un message à l’endroit du Président IBK.

 

Source : l’Indépendant

MaliwebNord-Mali
Comme on s’y attendait, l’attaque de la base militaire de Tarkint, localité située à environ 160 km au Nord de Gao, le jeudi 19 mars dernier, a été revendiquée par le  » Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans.  » Une attaque, rappelons-le, très complexe, puisque perpétrée à...