Le président français a révélé le 12 novembre une visite à Kidal « dans les prochaines semaines » du premier ministre malien. C’était en marge de sa rencontre à l’Elysée avec les présidents du Mali, du Tchad et du Niger.

– « Je sais que le président Keita enverra dans les prochaines semaines à Kidal le premier ministre », a déclaré Emmanuel Macron sur RFI après son entrevue avec IBK, Mahamadou Issoufou et Idriss Deby.

Le président français a indiqué une avancée dans les mesures visant le renforcement de la force conjointe du G5 Sahel. Par ailleurs, un réajustement de Barkhane est également en vue.

Sur l’épineuse question de la souverainement du Mali sur Kidal, Emmanuel Macron a tenu à lever certaines ambiguïtés.

« On a eu une bonne discussion sur Kidal. Là je souhaite très clairement dire que Kidal, c’est le Mali et l’Etat malien. A Kidal, c’est le drapeau malien, l’administration malienne. J’ai entendu des messages contraires et je souhaite le dire ici très clairement », a-t-il affirmé.

A propos du déplacement prochain de Boubou Cissé qu’il a annoncé à Kidal, Macron pense que « c’est une très bonne décision » qu’IBK a prise.

La France est fortement décriée dans son intervention militaire au Mali. La population qui ne voit pas les résultats concrets de son action estime même qu’elle fait plus partie du problème que la solution.

Ces dernières semaines, plusieurs manifestations ont été organisées à travers le pays pour réclamer le départ de Barkhane et de la MINUSMA. Une partie de l’opinion est convaincue en outre du rôle de celles-ci dans l’isolement de Kidal du reste de la république malienne.

Malivox

MaliwebMali actumaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
Le président français a révélé le 12 novembre une visite à Kidal « dans les prochaines semaines » du premier ministre malien. C’était en marge de sa rencontre à l’Elysée avec les présidents du Mali, du Tchad et du Niger. – « Je sais que le président Keita enverra dans les prochaines...