Trois militaires maliens et treize “terroristes” ont été tués samedi dans le centre du Mali lors de deux attaques distinctes contre des positions de l’armée malienne, selon un communiqué du ministre de la Défense malien.

“Des terroristes en voitures et à motos ont attaqué des positions de l’armée à Boni (centre). Au moins deux militaires maliens ont été tués, sept autres ont été blessés dont deux cas graves, et dix terroristes tués”, avait d’abord annoncé à l’AFP une source militaire malienne.

Après cette attaque, un véhicule de l’armée malienne, qui avait quitté Douentza pour venir en renfort à Boni, a sauté sur une mine. “Trois autres terroristes poseurs de mines ont été tués” par les soldats, a indiqué une autre source militaire malienne qui n’a pas précisé si les FAMa avaient subi de nouvelles pertes du fait de cette attaque à l’IED. Mais des sources locales ont fait état de deux tués.

Vendredi, deux attaques ont eu lieu. L’une à Kidal:

l’autre à Gao, visant un véhicule d’un fournisseur de la MINUSMA. Des hommes armés ont tué le conducteur du véhicule et blessé deux passagers.

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Maliminusma
Trois militaires maliens et treize 'terroristes' ont été tués samedi dans le centre du Mali lors de deux attaques distinctes contre des positions de l'armée malienne, selon un communiqué du ministre de la Défense malien. 'Des terroristes en voitures et à motos ont attaqué des positions de l'armée à Boni (centre). Au moins...