Partout dans le monde, dans les zones où les obscurantistes agissent, terrorisme, insécurité et instabilité sont indissociables. Le Sahel ne déroge pas à la règle. Toutefois,  les succès récents de nos forces armées et leurs partenaires dans cette lutte contre le djihadisme permettent à présent d’envisager sérieusement la reconquête de notre territoire en éradiquant l’insécurité pour un retour à la stabilité dans notre pays. Cet objectif, « le retour effectif de l’Etat dans les régions Centre et Nord », a encore été rappelé très récemment.

Residents walk in the northeastern Malian city of Gao September 7, 2012. Mali has been mired in chaos since March when soldiers toppled the president, leaving a power vacuum that enabled Tuareg rebels from the north to seize nearly two thirds of the country. Picture taken September 7, 2012. REUTERS/Adama Diarra (MALI – Tags: POLITICS CIVIL UNREST CONFLICT)

Un premier pas a été fait dans ce sens ce mois-ci grâce à nos FAMa. Les Forces Armées Maliennes ont conduit une opération militaire pour amener jusqu’à Labbezanga des responsables politiques et administratifs. Ils ont également été accompagnés des professionnels de la santé et de l’eau du service public mais aussi des médecins et des infirmiers militaires.

 

 

Rappelons qu’il y a à peine un an, un soldat malien avait trouvé la mort dans cette zone et deux autres avaient été blessés lors d’une embuscade tendue par des terroristes. Mais à présent, la vie commence ici à reprendre son cours. En plus du retour des FAMa, inimaginable pour les plus pessimistes il y a quelques semaines encore, il est à nouveau possible pour les familles de soigner leurs enfants près de chez eux et d’effectuer leurs démarches administratives.

Dans la capitale ces « petites choses » n’ont rien d’extraordinaire. Mais pour les milliers de maliens qui vivent dans des régions isolées, il s’agit d’un rêve et ce rêve se réalise petit à petit même s’il reste du chemin à parcourir.

Il nous faut, cependant, souligner que cette nécessité de répondre aux besoins des populations les plus isolées n’est pas uniquement propre au Mali. Chez nos voisins nigériens par exemple, c’est par le biais des services publics ambulants que le pays relève ce défi. Pour ce faire, le Niger s’est donné les moyens : véhicules tout terrain et kits spécialisés ont été d’excellentes solutions pour venir en aide aux habitants de ces villages. Ces kits contiennent le nécessaire pour répondre aux besoins sanitaires, vétérinaires voire scolaires. Vu son importance et son rôle dans le bien-être des populations, ce projet a été récompensé en 2016 dans le cadre du prestigieux Prix Panafricain du Service Public (PPSP). Ces projets sont un immense réconfort pour des habitants qui ne sont plus obligés de faire de longues distances pour chercher de l’aide. Il faut espérer qu’il y en aura de plus en plus à l’avenir !

Enfin, chez-nous il est de coutume d’entendre les gens dire que « L’espoir du pauvre, c’est Dieu. ». Sans doute, nos FAMa sont une part de notre richesse.

Siaka Sidibé

MALIVOX 

MaliwebNord-Mali
Partout dans le monde, dans les zones où les obscurantistes agissent, terrorisme, insécurité et instabilité sont indissociables. Le Sahel ne déroge pas à la règle. Toutefois,  les succès récents de nos forces armées et leurs partenaires dans cette lutte contre le djihadisme permettent à présent d’envisager sérieusement la reconquête...