Amadou Koufa, l’un des principaux chefs jihadistes au Mali, a été « neutralisé » dans la nuit du 22 au 23 novembre. L’opération a été menée après plus de six mois d’un travail « sans relâche » des services français.

L’opération de la force Barkhane qui a permis de neutraliser Amadou Koufa, l’un des principaux chefs jihadistes au Mali, et une trentaine de ses hommes de la katiba Macina, dans la nuit du 22 au 23 novembre, entre Mopti et Nampala, est le fruit d’un long travail des services français.

Tout a commencé dans le centre du pays il y a plus de six mois. L’ensemble des moyens de la DGSE et de la Direction du renseignement militaire (DRM) ont été mobilisés, afin d’intercepter des échanges téléphoniques, d’obtenir des images aériennes et de recueillir du renseignement humain (notamment grâce à l’appui des services maliens).

 

Source: jeuneafrique

MaliwebNord-Mali
Amadou Koufa, l’un des principaux chefs jihadistes au Mali, a été « neutralisé » dans la nuit du 22 au 23 novembre. L'opération a été menée après plus de six mois d'un travail « sans relâche » des services français. L’opération de la force Barkhane qui a permis de neutraliser...