Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l'Administration de la décentralisation et de l'aménagement du territoire

Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l’Administration de la décentralisation et de l’aménagement du territoire

Le ministre malien de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, a déclaré jeudi à Bamako que les actions de sécurisation des régions libérées du nord du Mali se poursuivent et que la bataille pour éradiquer des groupes terroristes qui se sont repliés dans le massif des Ifogas, au nord-est du Mali, continue.

 

Il a tenu ces propos lors d’une réunion des chefs de services de renseignements de la région sahélo-saharienne jeudi dans la capitale malienne, réunion consacrée à des discussions sur les voies et moyens idoines pour échanger les informations essentielles concernant le terrorisme et le narcotrafic.

 

Le colonel Coulibaly, a déclaré que cette réunion se tient à un moment particulièrement difficile pour le Mali et les pays voisins du Sahel touchés par les actes terroristes et les narcotrafiquants.

 

Selon lui, après libération des grandes villes du nord du Mali, menée depuis janvier avec l’appui de la France et des forces africaines, l’insécurité règne encore dans le nord du Mali et elle risque de se propager dans les pays voisins, si elle n’est pas combattue efficacement.

 

Il a indiqué que les actions de sécurisation des régions libérées nécessitent une coopération accrue des services de renseignement des pays de la région pour combattre efficacement la guerre antiterroriste.

 

French.news.cn   2013-04-19 09:49:47