Il y a un mois, le 6 octobre, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a lancé une opération dite de sécurisation de Tombouctou. Les responsables de l’ex-rébellion jugent le résultat positif.

 

« La Coordination des Mouvements de l’Azawad informe que dans le souci d’apporter sa contribution à la sécurisation des zones où elle est présente dans la région de Tombouctou a lancé une opération de sécurisation de certaines localités et axes routiers de la région », annonçait la CMA au moment du déclenchement de l’opération.

Elle avait d’abord indiqué mener l’action « en coordination » avec l’armée malienne, Barkhane et la MINUSMA avant de préciser que c’est « après échanges » avec ces forces.

Un mois après, « le résultat attendu est atteint. La situation en témoigne, aucun acte de vol ou de banditisme n’a été commis durant tout ce mois, plusieurs bandits arrêtés », assure Mohamed Elmaouloud Ramadane, un cadre de la CMA.

« L’opération de la sécurisation de la région de Tombouctou se poursuit avec succès », ajoute le Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA), groupe armé membre de la CMA.

« Depuis le déclenchement de cette opération aucun acte de banditisme n’a pas été enregistré ni sur l’axe Goundam- Tombouctou et encore moins Tombouctou- Ber. La ville de Tombouctou est également paisible et les populations renouent avec le vivre ensemble graduellement », se glorifie le mouvement.

La CMA affirme avoir l’aval des autorités régionales. Une évaluation prochaine de son opération avec celles-ci permettra de décider de son amélioration.

Malivox

MaliwebNord-Mali
Il y a un mois, le 6 octobre, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a lancé une opération dite de sécurisation de Tombouctou. Les responsables de l’ex-rébellion jugent le résultat positif.   « La Coordination des Mouvements de l’Azawad informe que dans le souci d’apporter sa contribution à la sécurisation...