Selon les autorités militaires de la France, l’armée française a tué, samedi 16 octobre, au Mali, le chef jihadiste Nasser Al Tergui, commandant de la katiba du Gourma du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) proche d’Al-Qaïda.

La confirmation de la mort a été annoncée hier, jeudi 21 octobre 2021. Nasser Al Tergui était le numéro deux de la katiba du Gourma-Serma du GSIM et chef de la katiba du Gourma, active le long de la frontière malo-burkinabè, précise, dans un communiqué, l’état-major français. « Nasser Al Tergui exerçait d’importantes responsabilités opérationnelles au sein de la katiba du Gourma-Serma. Il était notamment spécialisé dans la pose d’engins explosifs improvisés et de mines ».

« Vendredi 15 octobre 2021, en milieu de journée, un véhicule transportant à bord 5 individus a été repéré par un drone à une centaine de kilomètres au Nord-Ouest de Gossi. Le recoupement de différents renseignements a permis de confirmer la présence, à bord de ce véhicule, de Nasser Al Tergui, Chef de la Katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des Musulmans (RVIM). Nasser Al Tergui était accompagné de 4 autres membres du RVIM », explique le communiqué de l’état-major français. Tout en ajoutant

qu’en milieu d’après-midi, le véhicule se dirige vers le sud, en direction de Hombori. « Il s’arrête à proximité d’un campement nomade pour y passer la nuit. le 16 octobre, en début de matinée, les cinq personnes quittent le campement à bord du véhicule, en direction du Sud. » « En coopération avec les forces partenaires, après avoir à nouveau confirmé la présence de Nasser Al Tergui à bord du véhicule, les militaires de la force Barkhane décident de déclencher une opération pour intercepter le véhicule et les cinq individus », souligne le communiqué. Le véhicule refusant de s’arrêter, ajoute-il, deux frappes aériennes sont déclenchées pour le stopper. Le véhicule est détruit et les 5 occupants sont neutralisés.

K. Diakité

Source: Le Républicain

MaliwebNord-Mali
Selon les autorités militaires de la France, l’armée française a tué, samedi 16 octobre, au Mali, le chef jihadiste Nasser Al Tergui, commandant de la katiba du Gourma du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM) proche d'Al-Qaïda. La confirmation de la mort a été annoncée hier, jeudi...