Le lundi, 29 juin 2020, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a décidé i de proroger le mandat de la MINUSMA au Mali jusqu’au 30 juin 2021. Le Conseil de sécurité a aussi décidé que les effectifs de la Mission de comprendront jusqu’à 13 289 militaires et 1 920 policiers. Le texte adopté autorise la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à utiliser tous les moyens nécessaires à l’exécution de son mandat.

Par la résolution, le Conseil décide que la première priorité stratégique de la MINUSMA reste l’appui à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali par les parties maliennes, ainsi que par les autres acteurs maliens concernés. Toujours selon le texte, il est décidé que la deuxième priorité stratégique de la MINUSMA est de faciliter la mise en œuvre par les acteurs maliens de la Stratégie de stabilisation du centre du Mali, de manière globale et sous-direction politique, en vue de protéger les civils, de réduire les violences intercommunautaires et de rétablir l’autorité de l’État, la présence de l’État et les services sociaux de base au centre du Mali, par la mise en œuvre des tâches qui lui sont confiées.

Source: Journal le Républicain-Mali

MaliwebNord-Mali
Le lundi, 29 juin 2020, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a décidé i de proroger le mandat de la MINUSMA au Mali jusqu’au 30 juin 2021. Le Conseil de sécurité a aussi décidé que les effectifs de la Mission de comprendront jusqu'à 13 289 militaires et 1 920...