Ce mardi après-midi sur la place d’arme du Quartier général de la MINUSMA, une cérémonie d’adieux a eu lieu en l’honneur du Capitaine Wodjo BIGUILINIBE du huitième bataillon togolais de la MINUSMA basé à Douentza.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh ANNADIF, ainsi que le Commandant de la Force, le Général Dennis GYLLENSPORRE, en présence du leadership de la Mission des Nations Unies au Mali, des représentants des ministres maliens de la Défense et des Affaires étrangères, et le représentant du Consul du Togo au Mali, lui ont rendu un ultime hommage.

Grièvement blessé lors de l’attaque de la base temporaire de la MINUSMA à Kéréna (cercle de Douentza), le 10 février dernier, c’est le 12 février à Dakar où il avait été évacué que le Casque bleus togolais a succombé à ses blessures. Âgé de 39 ans, il laisse derrière lui une veuve et trois orphelins.

Tombé au champ d’honneur, le capitaine BIGULINIBE incarnait, selon le Général GYLLENSPORRE, le « leadership militaire nécessaire à la réussite de toute mission de paix ». Après avoir déposé une gerbe de fleurs sur la dépouille mortuaire le RSSG ANNADIF s’est exprimé.

Au nom du Secrétaire général de l’ONU, le Chef de la MINUSMA a présenté ses condoléances à la famille du défunt ainsi qu’au peuple et aux autorités togolaises. M. ANNADIF, avec une pensée pour les 26 autres blessés de l’attaque de Kéréna. Il a également souligné le courage et la bravoure du défunt, avant de formuler des vœux pour le repos éternel de son âme.

MINUSMA

MaliwebNord-Mali
Ce mardi après-midi sur la place d’arme du Quartier général de la MINUSMA, une cérémonie d’adieux a eu lieu en l’honneur du Capitaine Wodjo BIGUILINIBE du huitième bataillon togolais de la MINUSMA basé à Douentza. Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh ANNADIF, ainsi que...